WORKERS FROM INDOCHINA

http://www.rue89.com/2009/12/07/20-000-travailleurs-forces-dindochine-oublies-par-la-france-129019

http://www.20minutes.fr/article/998695/travailleurs-indochinois-sorgues-sortent-long-oubli

http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3600

http://www.etudessorguaises.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=142:enfants-dimmigres-de-force-les-travailleurs-indochinois-&catid=51:economie&Itemid=89

A la veille de la 2nde Guerre mondiale, 20 000 Vietnamiens étaient recrutés de force dans l’Indochine française pour venir dans les usines d’armement françaises. Pris à tort pour des soldats, bloqués en France après la défaite, ces ouvriers appelés Công Binh menaient une vie de parias sous l’Occupation. Ils étaient les pionniers de la culture du riz en Camargue. Considérés injustement comme des traitres au Vietnam, ils étaient pourtant tous derrière Ho Chi Minh pour l’indépendance du pays.
Le film a retrouvé une vingtaine de survivants au Vietnam et en France. Cinq sont décédés pendant le montage du film . Ils racontent aujourd’hui le colonialisme vécu au quotidien et témoignent de l’opprobre qui a touché même leurs enfants.